Cinquante nuances de gris

Publié le par kate.rene

L'aviez-vous remarqué ? Nous, non.

Nous avons dû remplacer trois fenêtres et notre porte d'entrée pour isoler la maison. Puis s'est alors posée la question : de quelle couleur peindre les fenêtres. Le menuisier nous a alors déclaré avec autorité : "mais en gris, le Gris Vézelay exigé par les Monuments historiques !". L'adresse d'un marchand de peinture à Clamecy, connaissant ce fameux Gris Vézelay nous fut donnée. Obéissants, nous y sommes allés, avons choisi la nuance de gris à l'aide d'un vieux montant qui en portait encore la trace.

Et parcourant les rues de notre village, nous avons constaté qu'effectivement, mis à part quelques volets et portes peints en rouge ou en vert par quelque rebelle, les huisseries de tout Vézelay étaient peintes en gris.

Pour se mettre dans l'ambiance dès l'arrivée, les huisseries de la gare de Sermizelles-Vézelay

Cinquante nuances de gris

Antiques ou neufs, écaillés ou pimpants, éclaircis par le temps ou encore un peu vifs, avec une nuance de bleu ou de vert, toute la gamme des gris est déclinée dans nos ruelles.

Cinquante nuances de gris
Cinquante nuances de gris
Cinquante nuances de gris
Cinquante nuances de gris
Cinquante nuances de gris
Cinquante nuances de gris
Cinquante nuances de gris
Cinquante nuances de gris
Cinquante nuances de gris
Cinquante nuances de gris
Cinquante nuances de gris
Cinquante nuances de gris
Cinquante nuances de gris
La mairie, bien sûr

La mairie, bien sûr

La Cité de la VoixLa Cité de la Voix
La Cité de la Voix

La Cité de la Voix

Une vue d'ensemble depuis le point névralgique : la terrasse du Vézelien

Une vue d'ensemble depuis le point névralgique : la terrasse du Vézelien

Alors, existe t'il véritablement une obligation ? Un vieil ami architecte semble dire que non. Une vieille amie nous a raconté qu'on avait obligé quelqu'un à repeindre ses fenêtres qui n'étaient pas dans le "bon gris". Pas loin de chez nous, un gris tout neuf nous semble bien foncé. Quant à la maison des soeurs, face à la basilique, elle a des volets rouges. Mais attention ! Rouge Vézelay. Située face aux portes rouges de la basilique, cette maison aurait eu une dérogation. Nous allons enquêter plus avant. Pour l'instant, nous avons fait un compromis : fenêtres grises et porte en chêne simplement vernie. Nous nous attendons à la visite surprise d'un architecte des Monuments Historiques...

Publié dans VÉZELAY

Commenter cet article

flandin 28/10/2014 09:51

Après guerre, les Architectes des Bâtiments de France voulaient enrayer la mode des enduits et huisseries bariolées qui n'étaient pas toujours heureux. Ils ont donc imposé, pour tous les travaux déclarés, des enduits "ton pierre" et des huisseries "grise". Cela n'a jamais été taillé dans le marbre, et n'est toujours pas opposable aux tiers. La demande de gris est donc un abus de pouvoir.
Par contre, l'exigence de peindre les huisseries est une obligation opposable aux tiers. Elle vient de la lutte contre la mode de tout décaper, pierres et bois pour montrer que le bâti est ancien, en pierre et non en béton, en bois et non en férraille ou en PVC.
Conclusion peignez vos huisseries dans une couleur harmonieuse avec la couleur du mur sur laquelle elle se détache. Si c'est beau, l'ABF sera, lui aussi, content.

kate.rene 28/10/2014 10:49

Merci pour cette précision. Mais qui êtes-vous ? Personnellement, nous sommes ravis de cette harmonie des tons vézeliens et ne dérogerons pas même si cette demande de gris est "un abus de pouvoir". Cordialement, K&R