Congrès parisien

Publié le par kate.rene

René était convié à un congrès à Paris. Le travail n'exclut pas la culture... Nous en avons donc profité pour visiter trois expos.

- Basquiat au Musée d'art moderne. C'était sans surprise. La publicité faite autour de l'événement nous y avait largement préparés. Je connaissais depuis assez longtemps puisque j'avais eu la chance de visiter une première expo Basquiat au Musée Maillol en compagnie de Scott qui m'avait donné quelques clefs, ce que René nomme "la pierre de rosette" pour comprendre mieux l'oeuvre de ce que je considère comme un artiste majeur. La scénographie de l'expo est chronologique et on s'achemine de salle en salle des débuts brillants à une sorte de morbidité destructrice qui annonce la fin que l'on sait. L'ensemble est très "décoratif". Toutes ces immenses toiles, très colorées pour la plupart, juxtaposées semble t'il en fonction des couleurs, font réagir le public. On entend tout, de l'interrogation inquiète aux commentaires au ras des pâquerettes. Il faut de toute façon se faire un jugement par soi-même et Y ALLER.

basquiat-cadillac-moon.jpgIci, Cadillac Moon 1981, la toile qui a été vandalisée à la Fondation Bayeler par l'ajout d'un graffiti au feutre noir en bas à gauche de la toile. Ici, la toile est encore intacte. C'est une oeuvre charnière de Basquiat : il abandonne la signature de Samo© (la contraction de SAme Old Shit) qui apparaît ici barrée pour signer de son nom.

david hockney2

- Après avoir vainement tenté de nous garer pour une expo Louise Bourgeois dans le XVIe (à la Maison de Balzac), nous sommes partis vers la rue Léonce Reynaud, toujours dans le XVIe, à deux pas du musée d'art moderne, où se trouve la Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent. J'avais repéré cette petite expo sur internet : David Hockney, Fleurs fraîches, dessins sur iPhone et iPad. David Hockney, plus connu pour des toiles de dimensions gigantesques s'est essayé aux nouvelles technologies et ce qu'il fait sur ces petites machines est tout simplement extraordinaire. L'expo présente une vingtaine d'iPhones et à peu près le même nombre d'iPad où ses réalisations tournent en boucle, et plus intéressant encore montre les étapes de la création. J'ai téléchargé sur l'iPad un logiciel qui regroupe quelques fonctions Photoshop et qui s'appelle Art Studio. J'ai encore du boulot pour approcher l'art de David Hockney. Ci-dessous, mes piments et ma lampe rouge :

pimentslampe rouge

- Puis direction Bastille pour La Maison Rouge pour l'expo intitulée "Les recherches d'un chien" d'après le nom d'une nouvelle de Kafka. L'exposition est le fruit du groupe de fondations Face, dont les membres sont : la Fondation DESTE, Athènes (Grèce), la Fondation Ellipse, Cascais (Portugal), la Fondazione Sandretto Re Rebaudengo, Turin (Italie), Magasin 3 Stockholm Konsthall (Suède) et La maison rouge, Paris (France). Installations, vidéos, photos. Dans le hall d'entrée, une magnifique tombe de marbre noir avec une seule inscription en lettres dorées : "Fils de pute". Cette oeuvre appartient à un collectionneur privé qui s'est engagé à la rendre à la mort de l'artiste qui veut être enterré dessous. Intéressant... La Maison Rouge est un magnifique lieu d'exposition. Le bar mérite d'être visité. 

Nous avions prévu de rester jusqu'au samedi et il nous restait à voir Orsay, les Grand et Petit Palais, le Louvre, la BNF. Rien que d'y penser, nous étions fatigués. Nous sommes rentrés à Juziers !

Publié dans art - peinture - etc.

Commenter cet article

Claudius 1er 04/12/2010 15:40



Bjr les Booboo-rureaux des Mureaux. Tjrs trés branchés Kulture, les expos publiques du XVI ou VI° c'est bien mais trés souvent mal fréquenté et épuisant . sans blle d'oxygéne c'est donc mieux de
rentrer au camp de base de Juziers. Ttefois, rue Lamarck 18° au 135 bis c'est plus reposant, paisible et détendu. Sans mondanité, nous recevons en privé jusqu'à 6 pers.et jusqu'à 22H.
nous y exposons nos dessins d'écoliers, nappes en lin, sets de table tricotés-main, verres à pied de bohéme avec un parfum de choucroute populaire flottant sur la marmite. nous mettons à
disposition de la moutarde de Bavière et des chaussons fourrés pour les plus frileux car nous ne chauffons pas et vivons les fénétres ouvertes sur la cour. Apportez votre bonnet de ski pour les
raclettes. Espérons vous y recevoir one next day......! R.Vous 24 h à l'avance pour faire les courses.


Bien vu les photos de Vézelay....c'est beau comme une carte du Tyrol



cla 04/12/2010 13:06



La prochaine fois, faites une pause dans le XIXe ! Ya des authentiques Renaud Bouchez.



kate.rene 04/12/2010 13:16



Tu réponds plus vite que ton ombre.... Je n'avais même pas fini de corriger l'article ! La prochaine fois, on n'ira pas aussi visiter deux magasins de HiFi à Montparnasse puis près de la gare de
Lyon, on n'ira pas non plus aux Galeries Lafayette, on ne se perdra pas dans tout Paris malgré le GPS, on aura plus de temps et René ne travaillera plus... Bises tout de même