Washington, J1 et J2

Publié le par kate.rene

Pour ce premier jour dans la capitale fédérale, nous avons décidé de faire soft : library-of-congress.jpgLibrary of Congress pour voir des livres... Nous avons vu une expo destinée à raconter au monde entier la grandeur du peuple américain et comment il a "pacifié" l'Amérique. Puis, histoire de la déclaration d'Indépendance, puis bible de Guttenberg, puis une expo temporaire sur Jung et son Red Book (magnifique). library-of-congress2.jpgVisite de Grand Station qui est beaucoup moins belle que celle de New York, que celle de L.A., mais belle tout de même. Petit tour dans le Circulator, un bus qui sillonne Washington d'Est en Ouest et du Nord au Sud. Ça coûte 1 dollar le trajet, le chauffeur ne fait pas de monnaie. On glisse un billet dans la machine. Si pas de monnaie, pas de bus. Ce qui explique qu'on a encore marché : la première conductrice a eu pitié de nous et nous a trimballés gratis mais on n'a pas osé retenter le coup pour le second trajet. Yam et au lit sans souper. Trop fatigués.

grand-station.jpggrand-station2.jpg

Mercredi 22

René est allé au congrès, ce qui m'a permis de buller tranquille dans notre chambre, qui, soit dit en passant est "non fumeur" comme tout les lieux publics ici. On vous fait signer un papier à l'arrivée. Si vous êtes pris hors la loi, c'est 300 dollars d'amende. Mais nous, Français rebelles, nous fumons dans la chambre...

hirshhorn-canape.jpghirshhorn-sculptures.jpg

Descente sur le mall pour le Hirshhorn Museum. Musée d'art contemporain, très aéré et zen. Parfois, immense salle avec deux toiles. Comme dit René, vu le prix du m2 ici, ils auraient pu mieux occuper les lieux. Avons vécu une expérience sensorielle : on entre dans le noir et on attend que l'oeil s'habitue à l'obscurité. Petit dédale en suivant murs ou rampes à tâtons. De temps en temps, une lueur de néon, puis plus rien. On a finalement peur de ne plus pouvoir sortir. Intéressante vidéo où l'on voit un MacDo envahi petit à petit par les eaux. Au 3e étage, magnifiques Rothko, Tanguy, Ernst, Hopper, etc. Bancs de repos et canapés de Mies van der Rohe... 

Juste à côté du Hirshhorn, se trouve le Smithonian principal qu'on appelle ici le Castle. Mais il est fermé pour rénovation. Smithonian, vient du nom du généreux donateur qui a permis la construction de presque tous les grands musées de Washington. Pour la petite histoire, ce Monsieur n'a jamais mis les pieds en Amérique. Donc nous avons pris le Circulator (René avait prévu de la monnaie) pour monter vers Georgetown, là où ça bouge un peu plus. attente-bus.jpgMagasins avec toutes les enseignes habituelles et... Apple Store. On a craqué et l'ipad est en train de se configurer. Nous ne nous sommes pas attardés pour être frais pour ce soir. Un ballo in maschera de Verdi à l'Opéra du Kennedy Center, près du Potomac. Grandiose. Nous sommes collectionneurs (comme nous l'avons déjà dit) et nous collectionnons l'opéra. Vienne : Simon Bocanegra - New York : Tosca - Venise : Roméo et Juliette - San Francisco : Il Trovatore - Venise : la Traviata - Paris : Don Carlo - Washington : Un ballo in maschera. À suivre...

Publié dans voyages

Commenter cet article

JP 23/09/2010 21:10



Effectivement la marche ne te réussit pas : c'est vrai que les jambes semblent t'être rentrées dans le corps !!!


En forme quand même si j'en juge par le sourire...