Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

De Bernard de Clairvaux à Roger de Bussy Rabutin - Suite

Publié le par kate.rene

De Bernard de Clairvaux à Roger de Bussy Rabutin - Suite

Après Fontenay, direction Bussy. L'oeil est coquin, la bouche gourmande, la pose volontaire. Ce portrait rassemble les traits essentiels qui font Bussy Rabutin. Il naît en 1618, est le cousin de Madame de Sévigné avec laquelle il échange une nombreuse...

Lire la suite

Sole mio - Albertine disparue

Publié le par kate.rene

Sole mio - Albertine disparue

“... je restais immobile, sans être capable non seulement de me lever mais même de décider que je me lèverais. Ma pensée sans doute pour ne pas envisager une résolution à prendre, s’occupait tout entière à suivre le déroulement des phrases successives...

Lire la suite

Un artiste, un atelier, Alix le Meleder

Publié le par kate.rene

Un artiste, un atelier, Alix le Meleder

Alix va quitter son atelier, son vrai domicile. C'est là que chaque jour depuis plus de vingt ans elle se rend chaque matin pour peindre, pour explorer la fuite du temps. Elle a cessé de peindre en juillet 2011. Elle était parvenue au terme de son cheminement....

Lire la suite

La plume du peintre

Publié le par kate.rene

La plume du peintre

Notre ami et voisin est aquarelliste. Nous parlions peinture et voyant que je gribouillais des aquarelles, il me parla de la plume du peintre. C'est une plume fine, nerveuse et précise, utilisée autrefois par les peintres. Il n'y en a que deux sur l'oiseau,...

Lire la suite

L'attente... du téléphonage d'Albertine

Publié le par kate.rene

L'attente... du téléphonage d'Albertine

"...C'est ainsi que la découverte d'Edison avait permis à Françoise d'acquérir un défaut de plus, qui était de se refuser, quelque utilité, quelque urgence qu'il y eût, à se servir du téléphone. Elle trouvait le moyen de s'enfuir quand on voulait le lui...

Lire la suite

Combray, Françoise et la Charité de Giotto

Publié le par kate.rene

Combray, Françoise et la Charité de Giotto

"...Je m'arrêtais à voir sur la table, où la fille de cuisine venait de les écosser, les petits pois alignés et nombrés comme des billes vertes dans un jeu ; mais mon ravissement était devant les asperges, trempées d'outre-mer et de rose et dont l'épi,...

Lire la suite